top of page
  • Photo du rédacteurCécile Mairet

Tapissier de siège et concurrence, comment faire ?

Vous êtes tapissier de siège ou voulez le devenir, mais vous craignez la concurrence ? En tant que tapissier et formatrice, je vais vous donner quelques conseils pour faire en sorte que tapissier de siège et concurrence ne riment plus avec angoisse ou défaitisme.

 

Nous allons voir qu’il ne faut pas considérer vos confrères comme un frein à l’épanouissement de votre entreprise. Si votre atelier d’art ne fonctionne pas comme vous l’espériez, ce n’est pas la faute des autres, mais probablement parce que vous commettez quelques erreurs.

 

Alors, comment faire pour remédier à cela et prendre confiance vis-à-vis de la concurrence ?


 

Restez focus sur votre atelier de tapisserie au lieu de regarder ce que fait la concurrence.

 

Pour améliorer les choses, si votre entreprise n’atteint pas les résultats espérés, je vous conseille d’analyser votre situation et pas celle du voisin. Posez-vous les bonnes questions, comme « pourquoi est-ce que je suis dans cette situation », « pourquoi est-ce que je n'obtiens pas le salaire que j’espérais » et même « pourquoi est-ce que je veux obtenir ce salaire-là ? ». Ce sont des exemples, mais vous avez forcément des questionnements qui vous animent en fonction de votre situation et de votre personnalité.

 

En faisant une analyse générale de votre situation, et pourquoi pas en demandant à votre entourage de vous aider à avoir un regard plus objectif, vous allez vous offrir un outil précieux, celui de pouvoir rester focus sur votre activité. En comprenant bien pourquoi vous vous êtes lancés dans cette aventure de l’entreprenariat, vous ne perdrez plus de temps et irez droit à l’essentiel. Je vois souvent des artisans passer des heures à lorgner ce que les autres accomplissent en faisant des commentaires. Je trouve sincèrement que c'est dommage de ne pas consacrer ce temps à comprendre ce qui cloche dans leur entreprise de tapissier de siège.

 

Plus vous passez du temps à regarder ce qu'il se passe ailleurs et plus, vous êtes déconnecté de votre propre entreprise et déconcentré dans votre travail. J’aimerais que vous compreniez que s’il y a des concurrents, c'est une excellente chose, car ce sont des indicateurs que votre marché a une réalité et qu’il est florissant. Si aujourd’hui on compte beaucoup de tapissiers de siège, c’est justement parce qu’il y a une demande et la clientèle qui va avec. S'il y a des tapissiers dans votre région, c'est bon signe, à condition de ne pas les voir comme des ennemis. Ce sont d’ailleurs d’excellents cas à analyser pour vous donner une idée de ce que vous pourriez proposer à vos clients. Vous devez juste garder en tête qu’ils sont sur un créneau qui leur est propre et que vous devez trouver vos spécificités pour construire une marque fidèle à vos convictions. Vous ne devez pas craindre qu'un concurrent vous vole votre marché ou vos clients, vous devez observer comment il s’y prend pour réussir et comment vous pourriez faire mieux ou différemment.

 

Assumez votre image de marque et devenez le tapissier de siège que vous avez rêvé d’être

 

Parmi tous ces collègues qui vous font peut-être peur, certains ont une activité extrêmement lucrative. Ils doivent leur réussite à une image de marque forte, une stratégie de communication élaborée. Ces deux atouts combinés leur donnent un rayonnement extrêmement puissant, qui attire la curiosité et la confiance des gens.

 

Si votre activité n’est pas aussi dynamique que vous le souhaitez, c’est probablement parce que vous n'avez pas construit une image de marque forte et singulière. Plus vous allez essayer d’imiter les concurrents, moins vous allez réussir, car il faut que votre stratégie vous corresponde.

 

En décidant de faire les choses avec authenticité, vous allez avancer de manière sincère, cela va se ressentir dans votre communication et dans l’énergie de votre entreprise. Je prends souvent l’exemple du nom d'atelier : si vous trouvez que celui de votre voisin est vraiment chouette, vous pouvez être tenté de le modifier à peine pour vous l’approprier. Voilà une excellente mauvaise idée, parce que ce n’est pas en puisant l’énergie chez une entreprise concurrente que vous allez réussir à faire décoller la vôtre. Cette tactique ne fonctionne pas et vous devez au contraire vous recentrer sur vous, être curieux de qui vous êtes et de ce qui anime votre créativité.

 

Car en définitive, le pire des concurrents, c'est vous-même, quand vous essayez de faire un copier-coller de ce que vous voyez ailleurs, vous vous sabotez et vous n’avancez pas vers vos objectifs. N’oubliez jamais que vous serez toujours le mieux placé pour définir vos spécificités et offrir le meilleur de votre art en fonction de vos affinités. Cela demande de l'énergie, conduire une entreprise n’est pas un long fleuve tranquille et cela implique de nombreuses remises en question.

 

La remise en question dans le métier de tapissier VS la concurrence

 

Tout au long de votre activité de tapissier de siège, vous aurez de la concurrence et vous devez accepter de remettre en question vos actions et votre approche du métier au sens large.

 

Pour cela, vous devez réfléchir à comment faire pour vous intégrer dans le schéma économique de votre région et faire de votre atelier un lieu singulier qui sort du lot. Les artisans qui ne se remettent pas en question finissent toujours par voir leur activité décliner.

 

En réalité, en artisanat d’art, les choses ne sont jamais acquises. Vous pouvez être installé depuis 10 ans et ressentir une baisse d’activité en pensant que c'est la faute de celui qui est venu s'installer à 3 km. Ce qu’il faut que vous intégriez, c’est que l'objectif principal d'un atelier d'art est de rendre service aux gens en leur vendant un objet qui répond à un besoin. Ce n’est pas un supermarché, conçu pour faire acheter des choses que l’on n'avait pas prévues ou dont on n'a pas besoin. Chez un tapissier de siège, le client achètera toujours un objet utile, en plus de le trouver esthétique.


 

J’espère que cet article va vous aider à changer de regard sur la concurrence en tapisserie de siège. Je pense qu’il est important de vous aider à comprendre que vous devez développer une stratégie en vous inspirant des collègues. Ils sont, sans le savoir, des partenaires qui vous aident à améliorer votre entreprise de tapissier de siège, justement grâce à leur concurrence. En réalisant un travail sur vous-même pour bien définir les contours de votre entreprise et en acceptant de vous remettre régulièrement en question, vous avez toutes les cartes en main pour développer un atelier de tapisserie de siège sain et serein.



Dans le programme de formation Torii, nous accompagnons nos élèves dans la création de leur entreprise en les aidant à découvrir et à valoriser leur singularité, afin d'attirer une clientèle qui leur correspond.



 

❤️ Cet article t'a plu, n’hésite pas à partager et à laisser en commentaires tes questions et impressions.


Pour avoir accès à toutes les vidéos de Mon Bô Fauteuil, abonne-toi à la chaîne YouTube :




Comments


  • Instagram
  • Facebook
  • YouTube
bottom of page