Rechercher
  • Cécile Mairet

Créer son entreprise en tapisserie de siège et la gérer : UNE AVENTURE HUMAINE


Il y a quelque temps, j'ai été contactée dans le cadre d’un projet professionnel de reconversion dans la tapisserie de sièges. Les nombreuses questions qui m’ont été posées à ce sujet concernaient essentiellement mon parcours d’entrepreneur et le fonctionnement de mon entreprise d'artisan tapissier.


Si mon expérience d’entrepreneur peut t’inspirer et te motiver dans ta démarche de reconversion et de création d’entreprise d’artisanat d’art, ou même juste nourrir ta curiosité de #tapissierdu21emesiecle, je la partage volontiers.


Je peux d’ores et déjà te dire que cela a été, et reste, une aventure palpitante. De celles grâce auxquelles on apprend et on grandit en permanence.




Parcours pro et formation : tout est bon pour créer son entreprise de tapissier


J’ai toujours été à mon compte, et n’ai que très peu travaillé en tant que salariée, n’y trouvant pas d’intérêt.

Après des études à la Haute École d’Art de Bretagne à Rennes, en section art, j’ai suivi durant 3 mois une formation pour adultes en tapisserie de sièges. J’y ai appris les grandes lignes, mais j’ai surtout pratiqué énormément et réalisé beaucoup (vraiment beaucoup) de fauteuils.

À la suite de cette formation, j’ai continué à exercer avec intensité et à me faire la main en rénovant les meubles d’une maison de famille. Je me suis exercée au contact de carcasses de sièges anciens et ai pu continuer d’affiner ma technique.

En 2000, j’ai ouvert mon atelier de tapisserie de sièges au centre de Strasbourg. Je me suis alors retrouvée confrontée à des demandes de clients et à des situations très variées. J’ai poursuivi mon apprentissage “sur le tas”, à la fois mon métier de tapissier de sièges, mais également celui d’entrepreneur (définir ses tarifs, comment communiquer auprès de ses clients, choisir le meilleur statut pour son entreprise…).


J’ai commis des erreurs, je les ai rectifiées. J’ai appris de mes expériences et erreurs passées et aujourd’hui mes clients bénéficient de toute cette expérience de diverses manières.

Il est normal de ne pas tout maîtriser au départ, mais il est primordial de se servir de son expérience pour ne pas reproduire ses erreurs pour gagner en sérénité et en efficacité.

Je partage régulièrement conseils et informations sur Mon Bô Fauteuil - YouTube pour que vous puissiez avoir accès à ces précieuses infos.



J’enseigne également les méthodes issues de ma propre expérience pour accompagner ceux qui souhaitent se reconvertir ou se lancer dans l’entrepreneuriat d’artisan tapissier au sein de l'école Torii.






Créer son entreprise de tapisserie et la faire évoluer en s’adaptant à ses besoins et aux opportunités


Lorsque je me suis mise à mon compte, le régime de l’autoentreprise n’existait pas, et le versement des charges sociales étaient obligatoires chaque mois. Ceci m’a conduite à des situations financièrement compliquées, notamment les mois où les affaires étaient moins bonnes.

Il fallait trouver une solution. J’ai donc changé de statut pendant plusieurs années en fonction des objectifs que je souhaitais atteindre. Réalisant beaucoup de créations, de mobiliers et de pièces uniques, j’ai pu bénéficier du rattachement la Maison des Artistes en tant qu’artiste auteur.


Puis le régime de l'auto-entreprenariat a été créé et ça a révolutionné la gestion de mon entreprise, car les charges sociales sont calculées en fonction du chiffre d'affaires réalisé. Le CA est cependant plafonné.

C’est pourquoi mon statut a encore évolué puisque je suis aujourd’hui en société. Du fait du développement de mes activités et afin de ne pas être plafonnée en termes de chiffre d'affaires, le statut d'auto-entrepreneur ne convenait plus.



Une entreprise évolue au fil de son histoire et des objectifs fixés. Il est essentiel de rester souple et de ne pas hésiter à changer de statut ou de régime pour s’adapter à ses besoins et pouvoir travailler sereinement.



Fidéliser sa clientèle et collaborer avec d’autres professionnels gravitant autour de la tapisserie de siège


Mon activité de tapissier est essentiellement tournée sur la rénovation et la vente d’objets finis. Je dessine, fabrique et vend mes créations. Ma clientèle est essentiellement constituée de particuliers issus de classes sociales assez variées.

Nombreux sont les clients qui souhaitent faire perdurer et transmettre un patrimoine familial, une histoire, et ceci quelle que soit leur classe sociale.

Je travaille aussi en collaboration avec des prescripteurs (décorateurs, architectes d’intérieur…).

Les demandes de la clientèle et l’évolution de leurs comportements de consommation peuvent être source d’inspiration et d’orientation pour tes travaux, et constituent de fait de bons indicateurs sur l’évolution que tu peux, veux, donner à ton entreprise.



L’essentiel de ma clientèle provient des réseaux sociaux, en particulier Mon Bô Fauteuil - YouTube qui permet un bon référencement de mon entreprise.




La participation à des salons et des expositions, ainsi que la création et l’entretien d’un réseau professionnel au sein des métiers d’art constituent également des vitrines pour mon activité d’artisan tapissier.

Le partage de témoignages de clients est également gage de réassurance pour de potentiels futurs clients. Il ne faut pas négliger les témoignages de tes clients !

Les outils utilisés pour la constitution de mon portefeuille clients ont beaucoup évolué au fil du temps, s’adaptant aux besoins du moment. Il est primordial de tester, d’analyser les résultats obtenus dans les actions commerciales menées et de rectifier et d’adapter.



Création d’une entreprise de tapisserie de siège, le savoir-faire et le faire savoir !


Tu es douée, tu réalises des merveilles, tu SAIS FAIRE… Mais il est essentiel de le FAIRE SAVOIR à ton public, pour te faire connaître, pour attirer de nouveaux clients, pour la prospérité de ton entreprise.


Les réseaux sociaux et internet constituent pour moi un outil de promotion essentiel.

Engendrant peu de coûts, sinon du temps, de l’organisation et de la régularité, ils m’ont

permis de gagner en visibilité et de contribuer au développement de mon entreprise et à

augmenter mon CA.



Je dispose aussi d’un site internet qui me permet de montrer mon travail et mon expérience www.monbofauteuil.com et d’un blog dédiés à la tapisserie de siège et l’entrepreneuriat Blog | monbofauteuil formation et astuces pour tapissier



Par le passé, je faisais également appel à la presse pour faire connaître mon travail. Tu peux par exemple organiser une visite de ton atelier pour leur montrer ton travail. Les journaux sont friands de ce genre d’initiatives.



Être entrepreneur en tapisserie de siège, c'est aussi…


  • Savoir travailler seule sans s’empêcher les partenariats

Je travaille essentiellement seule, mais si le travail est trop technique, je fais appel à un partenaire ébéniste pour la réalisation des travaux de rénovation de siège que personnellement je n’aime pas réaliser moi-même. Je travaille également avec des fournisseurs et des éditeurs de tissus.

Globalement je n’accepte que les travaux que je maîtrise et que j’ai envie de faire.

  • Être flexible et adaptable

La flexibilité et l’adaptabilité constituent sans doute les compétences incontournables pour gérer son entreprise de tapisserie de siège. Savoir s'adapter aux situations, aux plannings sans perdre pied. Ne pas avoir d’à prioris sur ses clients.

Pour conduire une entreprise, il est essentiel de savoir se remettre en question en permanence, pour rester vivant. Si tu ne t’adaptes pas, tu t’essouffles, tu deviens triste : ça n’est pas l’image que l’on veut donner de son entreprise.

Il faut faire rêver, donner envie, rester optimiste.

  • Choisir les supports sur lesquels on souhaite travailler

Je travaille des carcasses neuves que je fabrique ou sur des carcasses anciennes, mais dans ce cas-là je les fais restaurer par un ébéniste partenaire.

  • Définir ses tarifs

Pour ma part, je ne fonctionne pas au tarif horaire. Je propose une prestation globale, avec une ambiance et un savoir-faire.

Ma prestation est un tout et mon tarif va refléter mon état d’esprit et celui de mon entreprise. La valeur perçue de mon activité est également celle que j’envoie aux gens.

Ce qui détermine mes tarifs, c'est la valorisation de ce qui fait rêver dans mon métier. Jamais le temps et la sueur.

J’ai réalisé une vidéo dans laquelle j’approfondis la question de la définition des tarifs : COMMENT CHOISIR SES PRIX ?

  • Définir sa rémunération

La première chose à laquelle je procède lors de la réalisation d’un travail, c’est me rémunérer. Pour cela, je définis combien je vais me verser comme salaire en fonction de mes besoins propres. Cela me permet d’en déduire le montant des charges relatives à ce travail, et de fait le devis à établir.

Le principe est simple : toujours partir de mes besoins.

  • Adapter son organisation de travail en fonction de son énergie et de sa charge de travail

Je n’ai pas d’horaires de travail prédéfinis. Je travaille quand je veux, comme je veux.

J’estime que lorsqu’on aime son activité, on n’a pas besoin de compter. J’adapte mon organisation en fonction de ce que j’ai à faire et de mes priorités du moment. Je suis extrêmement sensible aux variations du temps, et j’ai appris à adapter mon activité à mon énergie du moment.



Tester avant de se lancer dans le métier de tapissier et apprendre pour performer


Si la reconversion professionnelle, voire l’aventure entrepreneuriale, sont des sujets qui concernent beaucoup d’entre nous à un moment de la vie, se lancer réellement dans l’aventure n’est pas une évidence pour tous…

Et si ça n’était pas pour moi, et si en fait ça ne me plaisait pas…

L’idéal dans ce cas est de pouvoir s’essayer à la technique et apprendre tout ce qui peut être utile pour se préparer à une telle aventure avant de se lancer… ça n’est pas évident de trouver ce type de stages ou de formations, qui s’adaptent à tes besoins et à tes disponibilités, pas évident non plus qu’une telle offre existe à proximité de chez toi.


C’est sur la base de ce constat, et en puisant dans ma propre expérience que j’ai imaginé des programmes et stages non pas uniquement comme des supports de formation, mais également comme des outils d’aide à la décision.

  • Des stages d’immersion

Il est possible de faire des stages 2 jours pour découvrir l’art de la tapisserie de siège :

Stage de tapisserie de siège | monbofauteuil


Ces stages se déroulent dans de nombreuses régions et sont animés par des partenaires tapissiers de siège qui ont été formés au sein de Torii, l’école de tapisserie, et qui tous sont aujourd’hui installés à leur compte.

Je n’anime plus moi même ses stages, par manque de temps, mais j’ai une confiance totale en mes collègues que j’ai moi même formées.



  • Un centre de formation


Il est également possible de se former chez Mon Bô Fauteuil, dans le centre de formation le plus cool qui soit: l'École Torii | monbofauteuil

La souplesse offerte par la formation permet de la démarrer à tout moment, à ton rythme. La satisfaction du client passe par la souplesse de cet état d’esprit, et reflète complètement l’état d'esprit de Mon Bô Fauteuil.

Le dernier article blog était consacré au changement de vie professionnelle grâce à Torii: Changer de vie professionnelle à tout âge avec Torii



Les conseils à retenir avant de créer ta propre entreprise de tapisserie de siège


J’aurais 4 conseils à te donner si tu décides de te lancer dans l’aventure de l’entreprenariat en tapisserie de siège :

  • La nécessité de se remettre en question en permanence, tout au long de sa vie. Cela vaut dans sa vie professionnelle autant que personnelle.

  • S’appuyer sur ses envies. Ce sont elles qui guideront tes actions pour que tes actions correspondent à ce que tu as réellement envie de faire.

  • Faire confiance à son intuition.

  • Définir les valeurs qui te parlent et qui sont tes priorités pour vivre une vie épanouie.



Dans la vidéo suivante j’aborde également tous ces sujets :


COMMENT FONCTIONNE MON ENTREPRISE MÉTIER D'ART TAPISSIER?


Tu n’es pas seule, lance toi !

N’hésite pas à partager et à laisser en commentaires tes questions et impressions.



C'est par ici pour nous retrouver sur le site de Mon Bô Fauteuil 👉: www.monbofauteuil.


Et pour ne rien louper de l’actu de Mon Bô Fauteuil, suis nous sur insta et FB :


Pour avoir accès à toutes les vidéos de Mon Bô Fauteuil abonne-toi à la chaîne Youtube :


© Olivia Sinet ( couverture)



134 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Instagram
  • Facebook
  • YouTube