top of page
  • Photo du rédacteurCécile Mairet

Les avantages de l’apprentissage de la tapisserie de siège traditionnelle



L’apprentissage de la tapisserie de siège traditionnelle est inscrit dans notre patrimoine, au contraire des techniques modernes qui visent à employer des matières synthétiques ou peu durables. Dans cet article, nous vous expliquons en quoi la tapisserie traditionnelle a encore de beaux jours devant elle et pourquoi c’est intéressant de se former auprès d’un artisan tapissier de siège ou d’ameublement. 

Si vous n’avez pas la chance de pouvoir intégrer un atelier près de chez vous, par manque de disponibilité par exemple, vous pouvez apprendre le métier de tapissier grâce à la formation Torii proposée par le centre de formation Mon Bô Fauteuil.

Il s’agit de la seule école de tapisserie traditionnelle en ligne certifiée Qualiopi. 




Et si vous rejoigniez les futurs candidats libres du CAP de tapisserie de siège traditionnelle avec Mon Bô Fauteuil ?



Les techniques traditionnelles utilisées depuis des siècles par les tapissiers de sièges 


Les tapissiers de siège utilisent depuis toujours un ensemble de techniques traditionnelles pour créer et restaurer des sièges, dont voici les principales :


  • Le garnissage traditionnel avec des matières écoresponsables

Cette technique implique l'utilisation de matériaux naturels tels que le crin de cheval, la laine, la toile de jute, le coton pour rembourrer les sièges. Ces matériaux se travaillent ensemble pour créer une base solide et confortable.




  • La pose des ressorts, une technique durable et résistante.

Malgré l’arrivée de la mousse dans la confection des sièges, les tapissiers traditionnels continuent à employer des ressorts métalliques dans leurs créations ou leurs restaurations. Ces ressorts permettent aux fauteuils d’être sollicités sans s’affaisser pour rester fermes et présentables longtemps.





  • La couture à la main, une technique importante de la tapisserie traditionnelle

De nombreuses parties du processus de garnissage sont cousues à la main, ce qui est un gage de qualité auprès des amateurs de sièges traditionnels. Cela permet aussi de créer des formes particulières afin de s’ajuster aux spécificités du cadre du siège.



  • La pose du tissu, un incontournable de l’apprentissage traditionnel de la tapisserie

Une fois que le garnissage est terminé, le tissu est soigneusement coupé et cousu pour s'adapter au siège. Les tapissiers connaissent des techniques de couture spécifiques et complexes pour garantir un ajustement serré et sans plis.


  • Les finitions à la main

Une fois que le tissu est en place, les tapissiers utilisent des techniques de finition à la main pour ajouter des détails décoratifs tels que des passepoils ou des clous tapissiers. Ces détails ont pour objectif d’améliorer l'esthétique du siège, mais aussi de renforcer la pose du tissu.


  • La restauration des carcasses des sièges, un plus dans l’apprentissage de la tapisserie traditionnelle

Lors de leur apprentissage, les tapissiers de siège peuvent également apprendre à restaurer les pièces en bois des sièges. Cela peut inclure le ponçage, la teinture, le vernissage, et même la réparation ou le remplacement des pièces endommagées.




Apprendre la tapisserie de siège traditionnelle auprès d’un artisan 


L'apprentissage de la tapisserie de siège traditionnelle auprès d'un artisan présente de nombreux avantages. Tout d'abord, en poussant la porte d’un expert, vous allez bénéficier de la transmission d'un savoir-faire ancestral. Et en travaillant à ses côtés, vous aurez l'opportunité d'apprendre des techniques perfectionnées et affinées pendant des siècles, préservant ainsi un précieux patrimoine artisanal.

Aux côtés d'un artisan expérimenté, vous pourrez poser des questions, recevoir des conseils personnalisés et perfectionner votre technique grâce à une pratique régulière. En regardant l’artisan œuvrer, vous allez vous imprégner de ses gestes pour pouvoir ensuite les reproduire. 


Après avoir copié ou vous être inspiré, vous pourrez ensuite développer votre style en fonction de vos goûts esthétiques, tout en restant fidèle aux techniques traditionnelles. Cet aspect de l’apprentissage vous permettra ensuite de vous faire remarquer auprès de clients au regard aiguisé et de vous faire un début de réputation dans le métier. Faire son apprentissage de la tapisserie de siège traditionnelle permet au futur artisan d’acquérir le savoir-faire et la confiance en soi qui l’élèvera ensuite au niveau des tapissiers professionnels.


Apprendre chez un artisan est idéal pour s’imprégner des gestes, de l’état d’esprit et des valeurs du métier, mais si la perle rare n’existe pas dans votre région, vous pouvez aussi vous former en ligne.



L’apprentissage de la tapisserie de siège traditionnelle en ligne, c’est possible avec Torii !



Cécile Mairet a créé la formation Torii, dans son centre de formation de tapisserie traditionnelle en ligne certifié pour permettre à tous de pouvoir faire un apprentissage poussé du métier.

Dans sa formation complète, elle met à la disposition de ses élèves de nombreux cours en ligne pour apprendre les techniques de tapisserie de siège traditionnelle. 


Pour être au plus près de l’apprentissage en atelier, Cécile Mairet filme tous les gestes techniques indispensables à l’exercice du métier de tapissier. Ses élèves peuvent ainsi reproduire chaque tour de main, du désossement de fauteuil jusqu’aux finitions. Ces vidéos couvrent toutes les techniques traditionnelles de garnissage des sièges, de la pose des sangles à celle du tissu pour vous permettre de suivre pas à pas les instructions depuis chez vous.


Un autre avantage de cette formation, c’est la bonne ambiance et le partage qui s’instaurent naturellement quand un nouvel élève rejoint l’organisme de formation. En cas de doute ou de découragement, comme cela peut arriver quand on exerce une activité en solo, se sentir soutenu par une communauté est un vrai moteur vers la réussite. Vous pouvez partager vos expériences avec d'autres passionnés et demander des conseils à des praticiens expérimentés.



Cécile Mairet pratique la tapisserie traditionnelle depuis maintenant 27 ans, pendant tout ce temps, elle a accumulé de nombreux ouvrages sur les techniques, les styles de fauteuils ou encore les fournisseurs vers qui se tourner quand on débute. Tous ces précieux conseils sont délivrés dans la formation professionnelle TORII et font gagner un temps précieux et économiser de l’argent aux futurs tapissiers. 


Enfin, et c'est important dans ce domaine, la formation professionnelle Torii vous aide à créer votre entreprise artisanale en vous aidant, par exemple, à trouver vos premiers clients grâce à une stratégie de visibilité en ligne éprouvée. Vous apprendrez également à mettre en ligne un site internet qui servira de vitrine pour attirer vos futurs clients.


Et comme le savoir se partage aussi dans la bonne humeur, des ateliers en ligne et des stages en présentiel sont régulièrement organisés pour vérifier que ce métier est bien celui auquel vous avez rêvé.



Retrouvez toutes les informations pour candidater à la formation Torii proposée par le centre de formation certifié Qualiopi, Mon Bô Fauteuil !



 

❤️ Cet article t'a plu, n’hésite pas à partager et à laisser en commentaires tes questions et impressions.


Pour avoir accès à toutes les vidéos de Mon Bô Fauteuil, abonne-toi à la chaîne YouTube :



Posts récents

Voir tout

Comments


  • Instagram
  • Facebook
  • YouTube
bottom of page