Rechercher
  • Cécile Mairet

Se réinventer, repousser ses limites.

En pleine crise sanitaire, après de nombreux confinements, tu t’es surement demandée si ce n’était pas le moment idéal pour te réinventer professionnellement et personnellement. Toute période de changement majeur dans sa vie est d’ailleurs une occasion de se remettre en question, mais il est possible bien sûr de le faire tout au long de son existence sans condition particulière. Et surtout, il n’y a pas d’âge pour laisser entrer du renouveau dans sa vie, de repousser ses limites et de repartir à zéro. Tu te sens bloquée dans ta vie et décidée à agir ? Tu es en pleine réflexion ? Nous allons un peu évoquer les manières de s’y prendre. Voici quelques outils, qui je l’espère sauront réveiller ou renforcer ton projet.



1) Quand faut-il passer à l’acte ?


Tu as l’impression d’être en pilote automatique ? Tes journées ressemblent à une to-do-list ? Tu penses plus à ton passé qu’à ton avenir. Tu n’as aucune idée de ce que tu veux faire et tu ne te sens plus en phase avec tes aspirations personnelles ? Ta vie ne semble pas ou plus avoir de sens ? Tu ressens un sentiment diffus de tristesse et dépenses beaucoup d’énergie à te plaindre ? Bref, c’est peut-être le moment de te poser des questions.


Chaque jour est une journée neuve. Alors, au lieu de répéter les angoisses de la veille, il faut arriver à en faire une vraie journée du renouveau en mettant la main à la pâte.

« C’est plus facile à dire qu’à faire » Je t’entends déjà d’ici !

Ne baisse pas les bras, s’il te plait ! Je vais de te donner des pistes pour sortir de ce cercle infernal qui te torture.

Ce qui est certain, c’est que si tu t’es reconnue dans ce premier point, alors tu as déjà fait un pas vers ta nouvelle vie !

En effet, seules les personnes capables de regarder leur souffrance en face vont pouvoir allez de l’avant !


Alors BRAVO à toi !



2 ) Te connaitre toi-même

Attention, se réinventer et dépasser ses limites ne sont pas forcément synonyme de rupture complète. Tu ne dois pas obligatoirement déménager, changer de métier, ou d’apparence. Il s’agit surtout de trouver au fond de toi des ressources insoupçonnées, de dépasser tes peurs et conditionnements pour laisser entrer le renouveau et disposer de l’impulsion nécessaire au changement, au dépassement de soi.

Pour cela, il faut être clair avec toi-même et savoir faire preuve d’humilité, mais aussi d’honnêteté. Tu dois passer par la phase de l’introspection. Tu devras surmonter tes propres limites physiques, culturelles ou éducationnelles. Tu dois connaitre tes forces, tes faiblesses, tes qualités et compétences. Qu’est-ce qui te motive ? Qu’est-ce qui te freine ? Quelles sont tes passions ? La visualisation est une bonne méthode pour y parvenir. Fais de toi l’héroïne de ton propre film, de ta future vie. Tu te sens bien dans la nature, ou peut-être ressens-tu tu une attirance forte pour le travail du bois, ou de la terre ? Les livres anciens te passionnent ou la tapisserie ?

Sache qu’une passion refoulée peut devenir ta véritable activité professionnelle.




3 ) Lâcher prise


Pour te donner l’espace de te réinventer il va falloir lâcher prise. Cela te permettra de voyager léger ! Cette posture va t'offrir la possibilité de prendre du recul sur toi même et ce qui t’entoure, d’observer et d’accueillir. Elle va t’affranchir du complexe d’Atlas qui est de supporter le monde sur tes épaules. En gros, tu ne peux pas tout maitriser, tu ne connais pas l’issue de tes choix, les imprévus vont être nombreux (ou pas). Le lâcher-prise va te permettre de te libérer des pensées négatives, de réduire ta charge mentale, de baisser ton niveau d’exigence inatteignable et épuisant, de renoncer à prouver quoi que ce soit, d’être créatif et d’être pleinement toi au moment présent. Il va de pair avec la confiance en toi.




4 ) Avoir confiance en toi pour être audacieux


Après avoir fait une analyse sincère de tous ces points, tu pourras avoir plus confiance en toi, être sure que tu ne regretteras pas ton choix, et travailler sur toi-même dans le but de faire évoluer certaines choses. La confiance en soi t’évitera de traverser des sentiments d’illégitimité et de dévalorisation qui engendrent le manque d’audace. Et celle-ci est une énergie dont tu ne peux pas te passer. Bien au-delà du courage, associée à ton engagement, elle te donnera les moyens d’oser, de faire preuve de culot, de te donner des défis afin de t’affirmer au-delà de ce que tu croyais être possible. Elle te permettra de sortir de tes conditionnements et de tes appréhensions, d’avoir l’esprit critique, et de gagner en autonomie.

Avoir confiance en toi avec une pointe d’audace te rendra convaincue et convaincante.


Et n’oublions pas, pour se réinventer il faut aussi pratiquer la gratitude, cette capacité à se concentrer sur ce que tu possèdes déjà. C’est elle qui nous maintient dans la joie dans le moment présent. Pour cela, la méditation aide beaucoup. Elle te permet de progressivement briser tes chaines et d’agir, de revenir à l’essentiel pour un meilleur équilibre et une nouvelle créativité.




5) Sortir de ta zone de confort


« Oui, mais… » doit sortir de ton vocabulaire ainsi que « j’ai envie de..mais..», « j’aimerais, mais je ne peux pas ».

Il faut écouter la métamorphose qui s’opère en toi, et ne pas fuir. Le changement fait peur, l’inconnu tétanise. Tu dois pendre ton courage à deux mains et te mettre en mouvement pour quitter ta zone de confort au quotidien. Pour vaincre sa peur, la meilleure méthode est d’agir. Au travail, chez toi, ces habitudes et comportements que tu fais pour te rassurer, tu empêches de découvrir, d’expérimenter, de trouver des opportunités. Ainsi, tu vas pouvoir reprendre le contrôle de ta vie.



6) S’informer


On ne peut pas avancer sans s’informer. Si tu veux changer d’activité par exemple, cela ne s’improvise pas du jour au lendemain. Pour une reconversion réussie, il faut te préparer. Discussions avec des professionnels, délimitation des réalités du nouveau métier visé, formations en présentiel ou en ligne, choix d’une solution de financement, etc. Les occasions ne manquent pas de plonger dans ton nouvel univers, avec son quotidien réel, ses codes, etc. Faire une enquête minutieuse évite en plus d’idéaliser son futur métier ou son choix de vie.



7) Se fixer des objectifs


Une fois que tu y vois plus clair, il va falloir que tu te fixes un objectif qui te permettra de dépasser tes limites. Tu dois avoir une idée de la destination de ta nouvelle aventure afin de ne pas (re) faire des choix par dépit ou par défaut. Si par exemple tu désires devenir tapissier, il est important d'acquérir de nouvelles compétences, de te former, de te développer. Tu dois rester focus et organiser plusieurs étapes pour atteindre ton but. En effet la mise en place de jalons atteignables permet de tenir le coup sur le long terme et de te mettre dans une dynamique.

Ta détermination et ton envie de te réinventer et de repousser tes limites te donneront des ailes.


8) Saisir les opportunités


Une fois que tes intentions sont claires, tu auras des opportunités tout au long de ton parcours de renouveau. Il est important que tu sois vigilante et déterminée à atteindre ton objectif. Ton attitude, ton état d’esprit fera toute la différence. Il te faudra être curieuse, attentive, et surtout ouverte à ce qu’il se passe autour de toi. Avoir une image positive de toi-même est aussi fondamental. La malchance n’existe pas, il faut distinguer les opportunités et les exploiter en fonction de tes objectifs. Rencontre de nouvelles personnes sur le terrain associatif ou bien dans des salons professionnels par exemple. Jette-toi à l’eau !



9) Être patient et tenace


Se réinventer ne se fait pas en un jour. Il faut être patient au risque de tout bâcler. Changer de métier ou de vie ne se fait pas dans l’urgence. Le temps de la réflexion est long et exigeant. Il demande de se confronter à soi-même et d’agir. Il faut trouver la bonne formation, le financement, mais aussi peut-être adapter son emploi du temps, sa vie de famille, etc. Faire chauffer les méninges et mouiller ta chemise feront partie de ton quotidien. Ils sont la garantie d’avoir appréhendé ton projet sous tous ses angles. Mais là encore, la passion donne des ailes. Si ton projet te fait vibrer, tu ne verras pas le temps passer.



10) Accepter l’échec


Il est important de tolérer l’échec potentiel. Ruminez ne sert à rien, et encore moins à avancer. Vivre un échec est le meilleur moyen d’apprendre ce qui fonctionne, ou pas. Tu vas pouvoir faire le point sur ce qui a fait défaut afin de repartir sur de bonnes bases. Là encore il faut que tu sois honnête avec toi-même. Tu peux alors laisser cet échec derrière toi ou bien poursuivre dans la même voie ou peut-être ajuster ton projet.



Il y a mille-et-une façons de se réinventer et le dépassement des limites est propre à chacun. Il tient de la quête de soi. Réflexion, patience, persévérance et passion sont les maitres mots d’un changement de cap dans ta vie. Il peut être majeur ou plus anecdotique. L’important est qu’il apporte du sens à ta vie, du bonheur et du bien-être. Tu le fais pour toi, mais aussi pour ton entourage. Car le bonheur est communicatif. Si tu as des questions, des doutes, tu peux bien sûr te faire accompagner dans ton projet. Coach, instituts de formations, professionnels, de nombreuses personnes seront là pour toi.


Si ton projet est de faire une reconversion en tapisserie de siège, je te propose de participer à un atelier gratuit que j’ai créé pour toi !

Tu vas pouvoir y expérimenter une partie des actions que je t’ai proposé dans cet article afin d’affiner ton projet personnel.

Pour en bénéficier c’est par ici : https://monbofauteuil.learnybox.com/4-etape

56 vues0 commentaire