top of page
Rechercher
  • Cécile Mairet

Choisir les bons outils de tapissier pour être précis et créatif


Si vous vous lancez dans la tapisserie de siège, vous êtes peut-être un peu perdue face à un jargon propre au métier de tapissier d’ameublement. Voici une liste non exhaustive des principaux outils de tapissier que vous devrez progressivement avoir. Ainsi, vous aurez la panoplie complète pour réaliser de belles restaurations de fauteuils.


Les principaux outils de tapissier d’ameublement à avoir dans son atelier




  • Le marteau ramponneau

Aussi appelé marteau de tapissier, il comporte une tête circulaire en cuivre et un embout nylon prévu pour enfoncer les clous décoratifs sans les abîmer. Une autre version présente soit un pied-de-biche pour enlever les semences, soit un embout aimanté permettant de maintenir la semence tout en mettant le tissu en place.

  • La tenaille de tapissier

C’est un outil indispensable au métier de tapissier décorateur. La tenaille sert à retirer les semences et autres petits clous dans l’ossature du fauteuil, lors de sa restauration.

  • La tenaille avec pied de biche

Elle associe la mâchoire de la tenaille traditionnelle à un pied-de-biche au bout de son manche.

  • Le pied-de-biche à dégarnir

Il est conçu avec un manche en bois dur et très résistant. Il permet de faire levier pour enlever facilement les clous décoratifs et les semences.

  • Le chasse-clou et le chasse-semence

Ces outils servent à enfoncer une semence ou un clou plus profondément dans le bois, afin d’en faire disparaître la tête. Ils s’emploient avec un marteau traditionnel et sont faciles à utiliser grâce à leur diamètre qui varie d’un côté et de l’autre. Le côté le plus petit est utilisé pour enfoncer le clou, le plus gros pour taper avec le marteau.

  • Les limes et les râpes à bois

Le tapissier d’ameublement est souvent obligé de consolider certaines pièces de l’ossature en bois. Pour cela, il vaut mieux avoir quelques outils qui entrent d’habitude dans la boite de l’ébéniste ou du menuisier. Les râpes et les limes à bois en font partie, ils ne servent pas tous les jours, mais ils deviennent indispensables lorsqu’il faut restaurer le bois.

  • Les ciseaux de couturier

Le métier de tapissier comporte une part de confection, sa trousse à outils doit donc aussi contenir des ciseaux de couturier. Ils ne doivent pas être trop grands, ni trop petits et surtout, il ne faut jamais les utiliser pour découper d’autres matériaux que le tissu.

  • Les houseaux

Ces grosses épingles permettent d’attacher les tissus à la garniture, notamment pour prendre les mesures lors du piquage.

  • La craie à tissu

Comme en couture, la craie permet de tracer directement sur le tissu, de marquer d’éventuels repères sans tâcher l’étoffe. Il existe plusieurs couleurs, selon le motif de votre tissu et plusieurs variantes : en forme de crayon couture, triangulaire, carrée, etc.

  • Les aiguilles courbes

Les professionnels de la tapisserie de siège les appellent aiguilles de bourrelier et elles sont pratiques pour mettre le rembourrage d’un fauteuil en place et le fixer. Les carrelets courbes présentent un chas qui n’est pas dans le même sens, on peut avoir les deux et choisir le plus maniable selon la situation.

  • Les ciseaux de garnisseur

Les ciseaux à dégarnir pour tapissier sont des outils robustes qui s’utilisent avec un maillet, pour extraire les semences les plus difficiles. Ils existent en version plate ou coudée, avec un manche en bois ou en plastique.

  • Le tire-sangle

Aussi appelé tendeur de sangle, c’est un outil dont le tapissier de siège ne peut se passer. Il sert à mettre la sangle en tension lorsqu’il la fixe sur le cadre du fauteuil. Avant de planter les semences pour la maintenir, il est indispensable que la sangle soit la plus tendue possible pour une restauration de fauteuil ou de chaise solide.

  • Le tire-crin

Ce petit outil pointu sert à mettre en place le crin à travers la toile. Ainsi, le tapissier peut mettre en forme son assise en fonction des particularités du siège qu’il restaure. Quand le crin est bien réparti, le fauteuil est plus confortable, plus esthétique et plus résistant dans la durée.



Les matériaux travaillés avec les outils de tapissier


Qui dit outils suppose matériaux et consommables. Voici quelques idées de matériel à prévoir pour se lancer dans la restauration de fauteuils.



  • Les sangles : elles sont vendues en rouleau ou au détail, en plusieurs largeurs, les plus résistantes sont conçues en toile de jute.

  • Les ressorts métalliques : ils garantissent au siège son amorti et son confort, ils existent en plusieurs tailles selon la chaise ou le fauteuil à restaurer.

  • Les semences de tapissier et crampillons : les semences servent au sanglage et au guindage des ressorts, les crampillons sont des clous recourbés en U.

  • La corde à guinder en lin ou en chanvre : elle est indispensable pour le guindage des ressorts, elle existe aussi en nylon ou en polyester.

  • La ouate : elle sert au rembourrage des sièges et des fauteuils.

  • La colle de poisson : elle peut être utile pour recoller une pièce de bois.

  • La toile Émeri : elle permet de poncer le bois sans l’abîmer grâce à la finesse de son grain.

  • Les produits pour le traitement du bois : lors de la restauration d’un fauteuil, il est recommandé de traiter le bois contre les insectes.

  • Les vernis et les cires : brillants ou mats, ils permettent de protéger le bois des agressions quotidiennes et de le nettoyer plus facilement.

  • Les tissus d’ameublement : ce sont les matériaux fétiches du tapissier. Ils donnent une personnalité à chaque fauteuil restauré. Les tissus doivent être choisis en fonction de leur robustesse et de leur style pour s’intégrer dans la décoration environnante.



Vous pouvez acheter des outils de tapissier d’ameublement d’occasion, à condition qu’ils soient d’excellente qualité et bien aiguisés. Certains fournisseurs vendent aussi des kits d’outils de tapissier de fauteuil pour débuter en ayant le matériel indispensable.



Si vous choisissez de vous inscrire à la formation de tapissier à distance Torii, nous vous donnerons une liste précise des matériaux à acheter, pour vous éviter d’investir dans des outils qui ne vous serviront pas.



Cet article t'a plu, n’hésite pas à partager et à laisser en commentaires tes questions et impressions.


C'est par ici pour nous retrouver sur le site de Mon Bô Fauteuil 👉: www.monbofauteuil.com


Et pour ne rien louper de l’actu de Mon Bô Fauteuil, suis nous sur insta et FB :

Pour avoir accès à toutes les vidéos de Mon Bô Fauteuil abonne-toi à la chaîne Youtube :








71 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Instagram
  • Facebook
  • YouTube
bottom of page